Compagnie

Depuis sa fondation en 1988, le travail de la compagnie Des mots d’la dynamite s’inscrit dans la mouvance de l’art contemporain et de l’interdisciplinarité. C’est en privilégiant la rencontre intime et souvent avec des moyens volontairement artisanaux qu’elle prône le décloisonnement des disciplines. Le leitmotiv de la compagnie reste inchangé depuis la fondation : Philosophik + Politik = Poétik.

Ayant à son actif de nombreuses créations diffusées dans des salles de spectacles, musées, centres d’artistes, festivals et événements, la compagnie s’est aussi produite au Québec, au Canada en Europe, aux États-Unis et à Cuba. Des disques parus en 2000, 2004 et 2007 gardent la mémoire de trois expériences interdisciplinaires, Les 4 ronds sont allumés, Les Écoutilles, Les Chantillons. En 2008, un livre disque publié aux éditions Planète rebelle sous le titre: Les Temps qui courent / vingt ans de paroles tenues, retrace les 20 ans de création de la compagnie.

En 2008, la compagnie s’oriente vers un territoire peu exploré au Canada en art de la scène: le très jeune public de 18 mois à 5 ans. Depuis, trois créations ont vu le jour pour ce groupe d’âge particulier : Le Spectacle de l’arbre (2009), Là où j’habite (2013) et Magie lente (2016). Les trois productions circulent au Canada, aux États-Unis et en Europe. De manière récurrente, la compagnie intègre à son processus créatif un cycle de médiation culturelle avec le milieu de la petite enfance afin d’accompagner et d’enrichir les différentes étapes de création de ses spectacles.

La mission artistique de Des mots d’la dynamite est de : 
- prôner le décloisonnement des arts de la scène;
- explorer les frontières entre les médiums;
- questionner les enjeux de la représentation et des pratiques du « faire croire »;
- de permettre l’émergence de nouvelles formes d’écriture ou de lecture au sein des arts de la scène.